13 AVR. – FAIRE POULINER SA JUMENT

IMG_1520

Faire pouliner sa jument est le « rêve » d’un grand nombre de cavaliers amateurs, c’est vrai que l’idée est plutôt séduisante et le projet de pouvoir monter la descendance de sa jument est très motivant mais cela comporte aussi de nombreux inconvénients. Aujourd’hui, et dans les mois à venir, nous allons revenir un peu plus en détails sur ce projet puisque je vous propose de suivre pas à pas mon aventure avec ma fidèle et adorée Qyqy (Qyliane)  qui vient de quitter sa vie de jument de  concours en Aquitaine pour une vie de poulinière dans ses terres natales normandes !

Dans le cadre d’un tel projet, avant de foncer tête baissée, il est important de se poser un certain nombre de questions :

  • PRENDRE CONSEIL AUPRÈS DE VOTRE VÉTÉRINAIRE : étape primordiale dans votre projet car votre vétérinaire connait bien votre jument et il va pouvoir vous conseiller et tout simplement vous dire si cela est envisageable ou non (santé ou physique de la jument, …). Je prends en exemple mon autre jument Mo’ (Morgane) tondeuse à gazon depuis maintenant pas mal d’années suite à une fin de carrière assez brutale (blessure au pied), mon vétérinaire m’avait fortement déconseillé un projet de poulain avec cette jument car il y avait trop de risque côté physique, la jument sortait d’une grosse blessure au niveau d’un pied et aux radios nous nous sommes aperçus qu’elle était aussi naviculaire (zéro boiteries ou irrégularités durant toute sa carrière en concours !) même si j’attendais deux ans que la blessure au pied soit cicatrisée il restait tout de même le phénomène héréditaire de la maladie naviculaire chez son poulain donc j’ai laissé tomber l’idée…
  • QUELLE UTILISATION POUR LE FUTUR POULAIN ? : cette question qui semble anodine est tout de même assez importante. Souhaitez-vous garder le poulain pour pouvoir le monter ou envisagez-vous de faire pouliner votre jument et vendre le poulain par la suite? Souhaitez-vous un poulain pour le loisirs ou pour aller faire du concours?,… Toutes ces questions vous aideront dans le choix de votre étalon et surtout dans le choix d’un budget pour la saillie !
  • OÙ ? : en ce qui me concerne, Qyqy était en pension dans une écurie de propriétaires pas du tout adaptée pour un projet de reproduction. Dans ce genre de circonstance, un changement s’impose : option A, vous avez des champs sécurisés et adaptés à la maison pour y accueillir votre jument (et son poulain), Option B chercher une structure dédiée à l’élevage ou en tout cas une structure plus adaptée pour ce projet.
  • LA TRANSITION ? : pour une jument qui vit au champs à l’année et qui travaillait pour le loisirs, la question ne se pose pas vraiment mais il est tout de même important de surveiller cette étape. Pour une jument en box, la transition est importante et il faut prendre son temps, le changement est conséquent. Ne pas hésiter à laisser la jument s’acclimater à sa nouvelle vie (et à sa nouvelle structure) pendant au moins un mois avant de commencer la procédure (saillie,..) afin que celle-ci s’apaise, s’adapte à son nouvel environnement et à son nouveau rythme de vie. La plupart du temps cela se passe bien et la jument est super heureuse de cette nouvelle vie !
  • COÛT ? : un projet de reproduction pour sa jument à un coût, certes pas aussi élevé que celui d’une pension doublée d’une saison de compétitions mais il est important de bien tout budgeter pour éviter les mauvaises surprises : les frais liés à la pension à l’année, les frais de la saillie (plus le transport de la jument) ou des paillettes (plus les frais d’envoi), les frais de mise en place et de pension en centre, les frais vétérinaires (échographies, vaccins, vermifuges), les frais de maréchalerie (parage), le coût des compléments alimentaires suivant les besoins de la jument,… et n’oubliez pas que sur le long, vous devrez payer aussi la pension et les soins vétérinaires du poulain !
  • QUEL ÉTALON ? : en général, quand vous demandez conseil à des éleveurs, on vous dit qu’il faut d’abord faire une liste des défauts et qualités de la jument et choisir un étalon qui va « gommer » les défauts et pérenniser ses qualités ! Sur le papier cela semble plutôt simple mais dans la réalité c’est autre chose alors n’hésitez pas à demander conseil aux Pros. Pour le choix de l’étalon, il est important de prendre en compte plusieurs choses : sa morphologie (ex : si il a les défauts physiques de votre jument on laisse tomber !), son caractère et son tempérament (ex : évitez de choisir un étalon dans le sang pour un jument très dans le sang, choisissez un étalon plus froid), ses origines ( Stud Book, Père, Père de mère,…) et enfin ses performances en compétitions si vous souhaitez faire naitre un poulain pour la compétition ou pour la vente. Et même avec tout ça aucune garantie que le poulain espéré soit réel, votre jument peut aussi vous « pondre une licorne » !
  • QUELLE MÉTHODE DE REPRODUCTION : ce choix est en corrélation avec le choix de l’étalon. Monte en liberté, monte en main, insémination artificielle (frais, réfrigéré, congelé) ou transfert d’embryons. Là encore, il est important de prendre conseil auprès de votre vétérinaire car chaque jument est différente.

Un fois tous ces freins levés, il ne vous reste plus qu’à vous armer de patience, 11 mois de gestation vous attendent et ensuite 3 longues années avant de pouvoir commencer à voir évoluer ce poulain arrivé en âge de travailler !

En attendant le prochain article sur cette nouvelle aventure, où je vous présenterai plus en détails ma jument ainsi que la jument d’une amie qui a fait le choix d’une méthode de reproduction différente, voilà deux livres bien sympas pour tous ceux qui ont ce projet ou qui souhaitent s’informer :

  • « Guide de l’éléveur amateur« , Barbara Pirnay (éditions Belin).
  • « Le poulain, de la naissance à 3 ans« , Librairie des Haras Nationaux/IFCE.

À tout bientôt pour un nouvel article spécial élevage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s